Découvrez les startups et femmes entrepreneurs inspirantes à suivre ces prochaines années. Ces entrepreneuses sont entre autres lauréates des programmes d’incubation STARTER, PEPITE START’UP Île-de-France, FRENCH TECH TREMPLIN, Station F. Ces femmes chefs d’entreprise sont inspirantes à plus d’un titre. Que ce soit par leur projet, leur produit, leur mentalité, leur leadership, elles représentent des exemples de réussite d’entreprises françaises. Certaines de ces femmes entrepreneurs sont déjà connues du grand public français, quand d’autres sont des pépites à suivre de près ces prochaines années…

  • Marie Ekeland, co-fondatrice de Daphni et France Digitale.
  • Roxanne Varza, directrice de Station F.
  • Céline Lazorthes, fondatrice de Leetchi.
  • Joséphine Goube, fondatrice de Techfugees.
  • Délphine Plisson, fondatrice de la Maison Plisson.
  • Emilie Sallé, co-fondatrice de Valomat.
  • Hyojeong Kim, fondatrice de NomadHer.
  • Marion Carré, fondatrice d’AskMona.
  • Hafoussoi Vandewalle, fondatrice de Zawema.
  • Justine Huteau, fondatrice de Respire. 

“Les femmes jugent, pour 63% d’entre elles, qu’il est plus motivant de créer son entreprise que d’être salariée. ”
F
France Active 2020

La femme entrepreneure incontournable : Marie Ekeland

Serial entrepreneuse, et figure incontournable du financement de startup, Marie a notamment co-fondé le fonds d’investissement Daphni ou le lobby France Digitale. L’écosystème startup lui doit beaucoup. Marie Ekeland à notamment reçu la Légion d’honneur début d’année 2022 par Bruno Lemaire, ministre de l’économie. 

“Si vous faites passer ce sentiment d’avoir peur, ce sentiment de prendre des risques, des choses vraiment étonnantes peuvent arriver. ”
M
Marissa Mayer
PDG de Yahoo

La Numéro 1 des incubateurs : Roxanne Varza

Après un parcours à Science Po, Roxanne intègre Techcrunch en tant que rédactrice en chef de la version française du site puis fonde plusieurs réseaux et associations d’entrepreneuriats féminins comme Girls in Tech. Des expériences qui lui permettent d’avoir aujourd’hui une parfaite connaissance de l’écosystème startup et des enjeux business derrière. C’est d’ailleurs pour cette raison que depuis 2015, elle est la directrice du plus grand incubateur de startups au monde, Station F. 

“23% des femmes considèrent que créer leur entreprise leur accorderait plus de responsabilités. ”
F
France Active 2020

L’entrepreneure solidaire : Céline Lazorthes

Cheffe d’entreprise française, fondatrice de Leetchi, Céline est devenue l’une des figures de proue de l’économie collaborative française. La plateforme de crowdfunding Leetchi compte une soixantaine de salariés pour un CA de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018. En parallèle de ce projet, Céline Lazorthes participe à des conférences sur l’entrepreneuriat français et à même représenté la France à l’Alliance des jeunes entrepreneurs du G20 en 2010 et 2011. 

“Il est à la portée de tous d’être PDG. ”
M
Martha Stewart

L’entrepreneure social : Joséphine Goube

À 29 ans, et un parcours entrepreneurial exemplaire derrière elle, Joséphine est la fondatrice de Techfugees. Cette startup utilise la technologie comme un levier d’autonomisation des réfugiés. Notamment en accompagnant et formant des femmes réfugiées aux outils du numérique. Techfugees représente aujourd’hui une communauté internationale de millions de personnes, à l’initiative de plus en plus de projets d’inclusion et d’innovation.

“54 % des petites entreprises dirigées par les femmes présentent moins de risques de faire faillite que les hommes”
F
France Active 2020

La femme entrepreneur made in France : Delphine Plisson

Après une carrière de Directrice de la communication et du marketing dans le luxe, Delphine est à l’initiative du projet “La Maison Plisson”. Cette jeune entreprise livre à domicile les meilleurs produits de nos terroirs français. Elle revalorise ainsi la production française, le circuit court, et réduit le gaspillage alimentaire.

“Je ne crois pas à l’échec. Ce n’est pas un échec si vous avez apprécié le processus. ”
O
Oprah Winfrey, fondatrice de Harpo

L’entrepreneure de l’industrie : Emilie Sallé

Tout juste diplômée de l’ESCP, Emilie créé Valomat en 2018. Un projet qui s’attaque ainsi à un marché complexe, composé exclusivement de géants : l’aéronautique. Son idée est simple, revendre des matières aéronautiques issues des stocks dormant de grands acteurs de l’aéronautique. Les acheteurs obtiennent des matériaux à des prix inférieurs à ceux du marché et les revendeurs eux, peuvent valoriser leurs déchets. Sa startup challenge aujourd’hui les géants de l’industrie !

“Les entreprises dirigées par les femmes sont en moyenne 8 % plus rentables que celles dirigées par des hommes.”
F
France Active 2020

La femme entrepreneure de la mobilité : Hyojeong Kim

Entrepreneuse coréenne, implantée en France, Hyojeong ambitionne de révolutionner le tourisme au féminin. Après plus de 45 voyages réalisés seule, elle décide de créer l’application Nomadher pour faciliter les voyages solo des femmes, et participer à leur empouvoirement.

“Définissez le succès selon vos propres termes, réalisez-le selon vos propres règles et construisez une vie que vous êtes fier de vivre.”
A
Anne Sweeney Co-présidente
Disney Media Networks

L’entrepreneure dans le milieu culturel : Marion Carré

Fondatrice du chatbot culturel AskMona, Marion est une entrepreneuse du secteur culturel à suivre de très près. En s’attaquant au marché de la culture, elle est parvenue à innover sur un marché complexe. Son application compte plus de 50.000 utilisateurs et a su utiliser le digital avec pertinence pour redynamiser l’économie culturelle française.

“On dénombre 32% des femmes se sentant prêtes à se lancer concrètement dans l’entrepreneuriat”
F
France Active 2020

La femme entrepreneure et engagée : Hafoussoi Vandewalle

Avec sa startup Zawema, cette femme entrepreneur créé la première marketplace pour cheveux bouclés. Fervente défenseur de la black beauty, elle vise à créer une communauté soudée autour de ses valeurs, du conseil et du partage.

“J’ai inventé ma vie en tenant pour acquis que tout ce que je n’aimais pas aurait un contraire, ce que j’aimerais. ”
C
Coco Chanel

La femme entrepreneure du domaine des cosmétiques naturels : Justine Huteau.

C’est en 2018 que Justine Huteau et son associé ont créé Resprise, une marque soins naturels fabriqués en France. Justine à su créer, fédérer et sensibiliser une réelle communauté autour des valeurs de la marque. La société à vendu plus de 2 millions de produits depuis son lancement et compte aujourd’hui plus de 25 salariés.