En matière de beauté, l’homme et la femmes sont face à des inégalités. En effet, l’homme a une peau différente, en raison de la testostérone. Cette hormone détermine les caractéristiques masculines de la peau. La testostérone modifie également la structure de la peau, qui diffère en fonction de chacun. 

Concrètement, chaque peau est unique. En général, la peau masculine est plus épaisse et plus grasse sur le corps et le visage. Par conséquent, la peau de l’homme diffère de celle d’une femme pour les raisons suivantes :

  • La peau des hommes est environ 10% plus épaisse et dispose de plus de collagène, en comparaison avec celle des femmes. De ce fait, les hommes voient les signes visibles du vieillissement apparaître plus tard que les femmes. Une fois que les premiers signes de l’âge apparaissent, la situation empire plus rapidement et les rides sont plus profondes. 
  • La couche supérieure de la peau d’un homme est plus fine que celle d’une femme, ce qui signifie qu’elle est plus sensible aux agressions extérieures. 
  • Les hommes produisent 2 fois plus de sébum que les femmes. Leur peau est donc plus grasse et plus sensible à l’acné. Ensuite, il y a bien sûr la question des poils du visage. 

Analyse du marché de la cosmétique pour homme

Les besoins spécifiques à la peau de l’homme commencent à se faire ressentir. “Le marché des cosmétiques pour hommes progresse 1,5 fois plus vite que celui des femmes”, constate Alain Grangé-Cabane, président de la Fédération des industries de la parfumerie. 

En France, ce marché masculin représente aujourd’hui 10,4% du marché total, soit un chiffre d’affaires de 680 millions d’euros. L’homme est de plus en plus préoccupé par son apparence. L’hygiène n’est plus un signe de féminité mais plutôt de bien-être. Le fait de prendre soin de soi n’est plus un tabou. Il est encore nécessaire de prouver aux hommes que des produits spécifiques leur sont dédiés. 

Augmentation du budget beauté chez l’homme et achat online majoritaire

Les hommes accordent plus de budget que Mesdames pour pouvoir prendre soin de leur peau. Il ressort que les femmes accordent un budget situé entre 26 euros et 50 euros à leurs achats beauté. Pour autant, les hommes sont prêts à dépenser en moyenne entre 51 euros et 100 euros pour prendre soin de leur apparence. Voici une répartition des soins plébiscités par les hommes : 

  • Le massage relaxant pour 61% des hommes.
  • Le soin du visage pour 42% des hommes.
  • Le rasage chez le barbier pour 27% d’entre eux.

Cosmétiques pour hommes 

Actuellement, les hommes assument d’une part, l’utilisation de cosmétiques qui leur sont exclusivement destinés. D’autre part, les hommes sont de plus en plus nombreux à acheter eux-mêmes leurs produits de soins (62% selon une étude Mintel). L’époque «hygiéniste» où les hommes se contentent de l’après-rasage et du déodorant semble révolue. La beauté se conjugue désormais aussi au masculin. 

Vers une cosmétique “no-gender” ? 

Selon Audrey Roulin, les cosmétiques mixtes s’installent lentement mais sûrement, en harmonie avec “la nouvelle génération Millennial qui ne souhaite plus se définir par son  genre, mais bien s’affirmer en tant qu’individu”. Élisabeth Azoulay constate également que ce phénomène prend naissance dans l’univers de la mode. “Des marques comme The Kooples jouent sur la mixité, avec des publicités mettant en scène des couples qui peuvent échanger leurs vêtements”. 

En Angleterre, le magasin emblématique Selfridges, décide de mettre la mode unisexe à l’honneur, consacrant 3 niveaux à ce département. À New-York, le premier magasin “gender free”, baptisé The Phluid Project, a ouvert ses portes en mars dernier. 

Comment éduquer l’homme ? 

Il ressort que seulement 47% des hommes utilisent un soin cosmétique adapté, tout en sachant que la peau des hommes est très différente de celle des femmes (différences structurales, physiologiques, épaisseur, fermeté, plus grasse en raison des hormones masculines). 

47%
des hommes utilisent un soin cosmétique adapté

Ces différences de la peau masculine justifient que les produits pour hommes ont des textures plus fluides et moins riches que celles des femmes. D’ailleurs, le rasage fragilise également la peau du visage en provoquant des irritations, des tiraillements et des rougeurs. 

De manière générale, il est déconseillé d’utiliser des lotions ou encore des après-rasages alcoolisés. Des produits qui permettent de préserver le pH de la peau sont plutôt à favoriser pour reconstituer le film hydrolipidique et prévenir l’inflammation du follicule pileux. 

“Nous devons prouver aux hommes qu’il existe des soins qui leur sont spécifiquement destinés”, conseille Christophe Novelli, responsable de la marque Nivea For Men, qui insiste sur l’importance d’éduquer le consommateur. 

“Nous visons les magasins où l’espace pour l’homme est suffisamment grand et où les produits sont en libre accès. Le consommateur ne sollicite pas une vendeuse pour obtenir des conseils.”
P
Philippe Dumont
PDG de Nickel

L’éducation des consommateurs et distributeurs diffère selon les marques. Lancé en 1996, Nickel, spécialiste des soins pour hommes, se démarque de ses concurrents en communiquant de façon percutante, notamment à travers le nom de ses produits : Lendemain de fête, Bonne gueule,…